Groupe Audiovisuel Cinéma
Entre fiction et réalité
 

Contact Direct

Une question ?
Un projet ?
Une info supplémentaire ?

Contactez Jean-Charles
Par mail :


Par téléphone :


Ou bien utilisez le formulaire de la page Contact

GAC EN RÉGIONS

ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE

EMBARCATIONS NAUTIQUES - FLUVIALES & PLONGEURS

UNITÉS D'ÉLITE

Les unités d'élite française contribuent à la lutte contre toutes les formes de criminalité, y compris en matière de terrorisme aquatique et subaquatique.
Les unités d'élite françaises sont dotées de plusieurs embarcations nautiques (zodiac) ultra-rapides pour pouvoir parer à toutes les éventualités et disposent d'unités de plongeurs de combat, militaires des forces spéciales entraînés pour des missions offensives et de renseignements clandestins:
- Les assauts amphibies où le nageur de combat est capable d'aborder de manière discrète une côte ou un bateau.
- Assauts amphibies sur embarcations.
- Le sabotage de navires et d'installations, recherche et dépôt de mines et explosifs.
- La reconnaissance des côtes ou l'exploration des fonds.
- Assurer la protection des convois maritimes.
Et plongeurs militaires :
- Sauvetage, travaux sous-marins (réparation, génie) ou le déminage.


LES BRIGADES NAUTIQUES ET FLUVIALES

POLICE :
Il existe en France métropolitaine 6 unités nautiques, dont 5 de la direction centrale de sécurité publique (DCSP) implantées dans les départements des Bouches-du Rhône, du Rhône, du Var, de la Gironde, et une brigade fluviale de la préfecture de police de Paris.

GENDARME:
Effectuer des constatations judiciaires sous l'eau et contrôler le transport fluvial sont les deux missions du gendarme en unité nautique et fluviale. 14 brigades fluviales et 4 brigades nautiques intérieures protègent les lacs et fleuves de France, coordonnées par le commandement de la gendarmerie des voies navigables. Quatre unités couvrent la zone de défense Sud-est en Auvergne et Rhône-Alpes : Aix-les-Bains, Valence, Villefranche-sur-Saône et Évian. Direction le Rhône, pour découvrir leur travail en plongée comme en surface.

À bord de vedettes et de canots rigides, les gendarmes et policiers des unités nautiques ou fluviales évoluent sur des vastes réseaux, assurant la surveillance de la navigation et le contrôle des usagers. Ils enquêtent lors de la disparition de personnes, recherchent des indices et veillent au respect de la protection de l'environnement. Qu'ils soient enquêteurs subaquatiques (plongeurs) ou pilotes de vedette

Adapter la fiction des scènes d'action pour obtenir un juste équilibre
entre fiction et réalité.

Nos prestations sont préparées et adaptées en fonction du scénario.
Nos conseillers techniques spécialisés et nos plongeurs vous accompagnent dans le choix de la solution la mieux adaptée aux scènes d'action dont l'objectif est préalablement défini par le réalisateur et son équipe de mise en scène.

Nos méthodes intègrent différentes approches :

  • Mettre nos compétences et nos conseils au service de la réalisation.
  • Evaluer la crédibilité d'une scène d'action, dès sa conception d'ensemble.
  • Adapter les stratégies réelles afin d'ajouter une crédibilité, constaté les crimes, les délits et les contraventions en milieu nautique ou au bord de l'eau.
  • Assurer la sécurité des biens et des personnes en milieu nautique.
  • Recherche sur réquisition judiciaire, des corps , d'objets, des preuves, des indices

Les pilotes du Groupe Audiovisuel Cinéma sont habilités à la conduite des embarcations nautiques et fluviales, ils maitrisent en toute sécurité le pilotage et participent à toutes les interventions pendant la durée de nos prestations.

 


ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE
 
En conformité avec la réglementation en vigueur pénal, le Groupe Audiovisuel Cinéma n'utilise aucun équipement ou accessoire classé sous la catégorie « matériel ou équipement en dotation de l'État ».
Articles 433 - 14 & 433 - 15 du code pénal & Articles 113 - 18 & 113 - 21 du code pénal -
- Incitation ou usurpation du port illégal d'uniformes réglementés par l'autorité publique vente ou recel.
- Usurpation de signes réservés à l'autorité publique

- Voir le Décret n°95-589 du 6 mai 1995 relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions. (Voir le décret)
- Voir le Décret n°99-240 du 24 mars 1999 relatif aux objets ayant l'apparence d'une arme à feu. (Voir le décret)
- Voir l'Article 433-14 - l'Article 433-15 - l'Article 433-16. (Voir les articles)